YA KWANZA Pagao est le fils de YA KWANZA Madiba Thamani Yawavi et de Ch MJCH JBIS SARULA Thaba Nchu ya Umlani (champion suisse d'exposition et de beauté). Il est "Mister Bleu" de la portée 2019 née le 4 mai à l'élevage.

D'autres grands mâles sont présents dans son pedigree : Ch CHILOLO Boomerang, Ch SHANGANI Pansa Da Fina, Ch IMAKAHENA Hanouk, Ch NYANGANI Couga, NAKAA SHAMBA Lux DaHadi Abayo...

Son taux de consanguinité est de 0,00% sur 3 générations et de 0,78% sur 5 générations.

Pagao a été confirmé en octobre 2020. Sa cotation est de 1/6.

 

Pagao est en excellente santé. De silhouette sportive, il mesure 69 cm pour 48 kilos, il a une jolie couleur foncée et un ridge bien dessiné.

Il est indemne de dysplasie :

- HDA : indemne de dysplasie de la hanche ;

- ED0 : indemne de dysplasie du coude ;

- OCD0 : indemne d'ostéochondrose de l'épaule.

Il est également indemne des maladies génétiques recherchées dans la race :

- Non porteur du gène de dilution : Loc D/D (par parenté) ;

- Non porteur du gène de myélopathie dégénérative : DM 1-1 (par parenté) ;

- Non porteur du gène d'épilepsie myoclonique juvénile : JME N/N (par parenté).​​

​​

" Pagao est un chien de famille, il vit en maison et nous suit en weekend et vacances . Il est joueur et sportif, adore les câlins de nos enfants et courir au milieu des champs pour débusquer les animaux grâce a son bon flair . Il est sociable et vit avec un lapin et un chat mais sait également se montrer bon gardien et protecteur. Pagao s'adapte facilement au changement d'environnement et apprécie beaucoup les voyages (voiture, bateau, bus)". Nicolas, son propriétaire.

 

Pagao vit avec ses propriétaires dans le Nord, région Hauts-de-France.

Si vous êtes éleveur et intéressé par une saillie, vous pouvez me contacter et je transférerai votre demande.

Vous pouvez retrouver Pagao sur Chiens-de-France.

@ Les textes et photographies sont la propriété exclusive de Ya Kwanza Rhodesian Ridgeback ou de leurs auteurs @

@ Image d'arrière plan : Famous Insiza Adia Van Meerwoog par Nathalie Houdin @